Archive

Posts Tagged ‘efficacité énergétique’

Toutes sortes de courses: plus vite, plus loin, ou avec un minimum d’énergie ?

Quand on s’entraîne et qu’on participe à des courses, notre objectif est pratiquement toujours de franchir une distance le plus rapidement possible. Il y a aussi l’autre principe qui consiste à essayer courir le plus loin possible pendant une période de temps définie. Par exemple, le "24 heures", un peu comme Les 24 heures du Mans, mais en course à pied ! En passant, le record est de 303,506 km en 24 heures… pas au Mans, à la course à pied !

Donc, il existe des courses à distance définie (ex.: marathon), d’autres au temps défini (ex.: 24 heures), mais existe-t-il des courses… à "énergie définie" ? Oui, mais pas pour les humains. En fait, ce sont des ingénieurs ont imaginé une telle sorte de course: elle consiste à déterminer quel véhicule futuriste pourra se rendre le plus loin possible avec 1 litre d’essence. C’est ce que Shell appelle son "Éco-marathon".

Eco-marathon Shell, prototype vainqueur en 2011

On parle ici d’efficacité avec un "E" majuscule: cette année, à la compétition pour les Amériques, l’équipe gagnante réussi une performance équivalente à 1 090 km avec un tout petit litre d’essence ! Une autre façon de le dire, c’est 0,092 litre/100 km ! Et oui, c’était bien avec un moteur à combustion interne, mais sûrement pas les mêmes qu’au Grand Prix du Canada qui se tenait justement aujourd’hui.

En plus, pour la troisième année de suite, c’est une équipe de l’Université Laval, à Québec, qui a remporté la compétition ! Le véhicule en question a pas mal fière allure comme on peut le constater ci-dessus, mais il offre peu de confort à son passager. Au fond, c’est un peu comme en course à pied: la performance vient au prix d’un peu d’inconfort !

Dans un futur billet, je m’amuserai à comparer cette performance énergétique avec celle d’un coureur qui carbure, hum… disons au Coke ! Qui ça, moi ? Ben non voyons ! ;)

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.