Accueil > course, science, technologie > Toutes sortes de courses: plus vite, plus loin, ou avec un minimum d’énergie ?

Toutes sortes de courses: plus vite, plus loin, ou avec un minimum d’énergie ?

Quand on s’entraîne et qu’on participe à des courses, notre objectif est pratiquement toujours de franchir une distance le plus rapidement possible. Il y a aussi l’autre principe qui consiste à essayer courir le plus loin possible pendant une période de temps définie. Par exemple, le « 24 heures », un peu comme Les 24 heures du Mans, mais en course à pied ! En passant, le record est de 303,506 km en 24 heures… pas au Mans, à la course à pied !

Donc, il existe des courses à distance définie (ex.: marathon), d’autres au temps défini (ex.: 24 heures), mais existe-t-il des courses… à « énergie définie » ? Oui, mais pas pour les humains. En fait, ce sont des ingénieurs ont imaginé une telle sorte de course: elle consiste à déterminer quel véhicule futuriste pourra se rendre le plus loin possible avec 1 litre d’essence. C’est ce que Shell appelle son « Éco-marathon ».

Eco-marathon Shell, prototype vainqueur en 2011

On parle ici d’efficacité avec un « E » majuscule: cette année, à la compétition pour les Amériques, l’équipe gagnante réussi une performance équivalente à 1 090 km avec un tout petit litre d’essence ! Une autre façon de le dire, c’est 0,092 litre/100 km ! Et oui, c’était bien avec un moteur à combustion interne, mais sûrement pas les mêmes qu’au Grand Prix du Canada qui se tenait justement aujourd’hui.

En plus, pour la troisième année de suite, c’est une équipe de l’Université Laval, à Québec, qui a remporté la compétition ! Le véhicule en question a pas mal fière allure comme on peut le constater ci-dessus, mais il offre peu de confort à son passager. Au fond, c’est un peu comme en course à pied: la performance vient au prix d’un peu d’inconfort !

Dans un futur billet, je m’amuserai à comparer cette performance énergétique avec celle d’un coureur qui carbure, hum… disons au Coke ! Qui ça, moi ? Ben non voyons !😉

  1. Martin 2
    12 juin 2011 à 22:13

    ok mais ça prend comment de temps pour faire le 1090km? J’haïrais pas faire Ottawa-Québec-Ottawa pour 1.25$…

    • 13 juin 2011 à 22:18

      Les règlements stipulent que la vitesse moyenne de l’essai (10 tours de 1 km) doit être d’au moins 25 km/h. Moins rapide que ce que tu souhaitais, je suppose ! Je n’ai pas la vitesse moyenne de l’équipe gagnante… En gros, Ottawa-Québec te prendra environ 18 heures, mais ne coûtera que 0,65 $ !

  2. 13 juin 2011 à 07:14

    Tu as raison de parler de ça, c’est bien la preuve qu’on SAIT faire avancer une voiture en consommant beaucoup, beaucoup moins que nos véhicules habituels mais que les lobbies pétroliers doivent être assez puissants pour freiner toute amélioration réelle.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :